Est-ce que l’état actuel de l’environnement physique de certaines crèches publiques rurales peut servir comme un moyen efficace pour le développement holistique de l’enfant au Ghana ? – Emmanuel Dodzi Anyidoho

Il est incontestable qu’une éducation de la petite enfance de qualité présente des avantages directs et indirects à la fois pour les enfants et la société. L’éducation de la petite enfance est fortement présentée comme la panacée contre la pauvreté, l’analphabétisme et le manque de mobilité sociale (OCDE, 2016). Conscient de l’importance de l’éducation de la petite enfance, le Ghana a été le premier pays au monde à ratifier la Convention relative aux droits de l’enfant le 5 février 1990.

En dépit de l’importance que le Ghana attache à l’éducation de la petite enfance pour le développement holistique de l’enfant, plusieurs reportages ont fait état de l’existence des écoles maternelles publiques rurales négligées dans le pays. Certaines écoles maternelles publiques rurales ne disposent pas de ressources suffisantes, dans la mesure où le financement de la construction et de l’entretien des infrastructures nécessaires à une éducation de la petite enfance de qualité est inadéquat. Puis, quelques installations d’éducation de la petite enfance ne sont pas structurées, ce qui donne lieu à des environnements d’apprentissage médiocres avec des aire de jeux, des meubles, et peu ou pas de ressources pédagogiques. De plus, des îlots scolaires ne sont pas adaptés aux enfants en raison de la mauvaise nature de la structure et de son stylisme. Certains des bâtiments abritant les enfants de la crèche ne sont pas en très bon état par rapport à ceux de l’école primaire. En outre, certains de ces bâtiments n’ont pas de fenêtres ni de portes. Par ailleurs, il y a des sols poussiéreux, des toits fuyants, des défauts structurels avec des tiges de fer apparentes. Enfin, le mobilier et les espaces d’apprentissage sont insuffisants.

Cet article soutient que l’existence d’un environnement d’apprentissage médiocre pour l’éducation de la petite enfance dans ces communautés rurales mal desservies du Ghana découle, en partie, d’un manque d’appréciation de la manière dont l’environnement physique conditionne l’apprenant et le processus d’acquisition des connaissances. En outre, ces problèmes d’environnement d’apprentissage précoce n’offrent pas aux enfants inscrits dans ces écoles maternelles publiques la possibilité de se développer de manière holistique.
https://newsghana.com.gh/wp-content/uploads/2018/12/IMG-20181217-WA0008_1546280021108.jpg

untitled image

Photos de certains bâtiments de crèches négligés dans les zones rurales du Ghana.

Pour garantir l’équité dans le développement holistique de l’enfant au Ghana, il est naturel que le ministère de l’Éducation et les décideurs envisagent fortement de cibler des politiques visant à améliorer la qualité des environnements physiques de tous les centres d’éducation de la petite enfance au Ghana. Ceci pourrait constituer un moyen efficace d’améliorer la qualité de l’éducation de la petite enfance au Ghana. Cet article attire donc l’attention du ministère de l’Éducation et des décideurs politiques sur l’importance des environnements physiques dans un espace d’apprentissage de l’éducation de la petite enfance, car l’environnement physique d’un enfant est l’un des facteurs déterminants de son développement holistique (Berris et Miller, 2011).

Références

Berris, R et Miller, E. (2011). How design of the physical environment impacts early learning: Educators and parents perspectives. Australasian Journal of Early Childhood, 36(4) : 102-110.

OCDE (2016), Netherlands 2016 : Foundation for the future, Reviews of National policies for education, OECD Publishing, Paris, http://dx.doi.org/10/1787/9789264257658-en (Disponible en anglais).

Emmanuel Dodzi Anyidoho – Il est un membre actif de l’OMEP Ghana depuis 2016. Il a suivi une formation universitaire en leadership et en gestion de l’éducation. Il est un enseignant professionnel mais actuellement un greffier adjoint à l’Université de la santé et des sciences connexes, à Ho, au Ghana. Il s’intéresse à la défense des droits des enfants du monde entier à une éducation de qualité pour la petite enfance et rédige depuis 2018 des articles de recherche sur l’éducation de la petite enfance pour l’OMEP Ghana.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre Lettre

Warning: implode(): Invalid arguments passed in /home/customer/www/omepworld.org/public_html/wp-content/plugins/facebook-pagelike-widget/fb_class.php on line 42
Page Facebook
Facebook Pagelike Widget
Aller au contenu principal