IJEC- Réponses à la pandémie de coronavirus dans les services à la petite enfance dans cinq pays de la région Asie-Pacifique : Forum politique de l’OMEP

La propagation rapide du virus du coronavirus (COVID-19) a été responsable d’impacts mondiaux massifs sur la vie des enfants, des familles et des communautés. Il est important de documenter ces effets pour le secteur de l’éducation et de l’accueil de la petite enfance (EPPE). Ce rapport se concentre sur la région Asie-Pacifique et le secteur de l’EAJE, étant donné le nombre limité d’études régionales sur l’impact de COVID-19 sur l’éducation de la petite enfance. Il attire l’attention sur les effets de la pandémie dans cinq pays membres de l’Organisation mondiale pour l’éducation préscolaire (OMEP) : l’Australie, la Chine, le Japon, la Corée et la Thaïlande. 

Les auteurs décrivent les premières réponses pour contrôler la propagation de la pandémie dans chaque contexte national et identifient les facteurs sociopolitiques qui permettent une large compréhension des réponses nationales au COVID-19. En ce qui concerne le secteur de l’EAJE, les réponses sont discutées en termes de différences culturelles, de problèmes économiques, de préoccupations éducatives et professionnelles et de bien-être des éducateurs. Bien que d’importantes actions gouvernementales aient été à juste titre axées sur la suppression du virus, il reste également important de maintenir l’accent sur les droits des enfants afin de garantir que la crise sanitaire ne devienne pas également une crise des droits de l’enfant et qu’elle accorde suffisamment d’attention à la sécurité et au bien-être des enfants. .

Lien de partage : https://rdcu.be/cjgcx

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Abonnez-vous à notre Lettre
Page Facebook
Facebook Pagelike Widget
Aller au contenu principal