Journée internationale de l’enfance : l’OMEP plaide pour l’extension de l’éducation préscolaire gratuite en République démocratique du Congo

Nos comités en République Démocratique du Congo et au Burkina Faso ont travaillé pour la visibilité de la citoyenneté des plus jeunes enfants et pour la diffusion et la connaissance de leurs droits.

Le président de l’OMEP RD du Congo, M. Michel Otto, a proposé de porter une tenue et un nœud bleus, ainsi que du bleu dans le profil et les statuts de nos comptes de réseaux sociaux.

Certains éducateurs ont expliqué le concept des droits aux enfants dans leurs écoles et des interventions ont été menées à travers les médias traditionnels et les réseaux sociaux. De l’OMEP Burkina Faso, Lucien Hien rapporte qu’à l’occasion de la Journée universelle de l’enfance, les enfants burkinabè ont fait part de leurs inquiétudes au chef de l’Etat.

L’Organisation Mondiale de l’Éducation Préscolaire (OMEP) profite de l’occasion de la célébration mondiale de la Journée Internationale de l’Enfant pour rappeler l’importance de la prise en charge par l’État congolais de l’éducation de base dans sa globalité pour restaurer les droits des garçons et des filles au niveau préscolaire (maternelle ) pour un accès gratuit à l’éducation.

Dans un entretien accordé lundi 20 novembre 2023 à la Direction de la Gestion de la Communication du Ministère de l’EPST (DGC-EPST), son président, Michel Otto, a plaidé notamment pour l’extension de la gratuité de l’enseignement au niveau préscolaire en RDC. Voir l’interview ici.

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller au contenu principal