Journée internationale de lutte contre la maltraitance et les abus sexuels envers les filles, les garçons et les adolescents. OMEP Uruguay

Article 19 – Convention Relative aux Droits de l’enfant

Les Etats parties prennent toutes les mesures législatives, administratives, sociales et éducatives appropriées pour protéger l’enfant contre toute forme de violence, d’atteinte ou de brutalités physiques ou mentales, d’abandon ou de négligence, de mauvais traitements ou d’exploitation, y compris la violence sexuelle, pendant qu’il est sous la garde de ses parents ou de l’un d’eux, de son ou ses représentants légaux ou de toute autre personne à qui il est confié.

La situation de pandémie et de quarantaine a aggravé l’incidence des cas de violence et d’abus de filles, de garçons et d’adolescents à la fois dans des environnements virtuels et en raison des différentes tensions que traversent les environnements familiaux.

Il est imminent de promouvoir des pratiques de bon traitement et de soins de qualité, ainsi que d’exiger de l’État qu’il respecte les garanties des droits des enfants et des adolescents et la garantie de réparation des dommages.

L’OMEP URUGUAY adhère et accompagne les efforts nationaux et internationaux pour surveiller, éradiquer et prévenir toutes les formes de violence contre les enfants et les adolescents.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Abonnez-vous à notre Lettre
Page Facebook
Facebook Pagelike Widget
Aller au contenu principal