L’OMEP est présent à la 41e Conférence Générale et au 75e Anniversaire de l’UNESCO

L’OMEP participe activement à la 41ème Conférence Générale de l’UNESCO à travers ses représentants : Lisbeth Gouin et Daniele Perruchon, Présidente de l’OMEP France.

La conférence a débuté le 6 novembre et rassemble les dirigeants politiques, militants et spécialistes de pays autour du monde, jusqu’au 24 novembre.

Lors de la Réunion mondiale de haut niveau sur l’éducation 2021 (GEM), qui a réuni ce mercredi 11/10 des responsables de l’éducation de 40 États du monde entier, la Déclaration de Paris a été adoptée, dans le but de lutter contre les inégalités éducatives aggravées par Covid- 19 et la nécessité d’investir davantage dans l’éducation et d’autres questions pertinentes. L’OMEP a contribué à la rédaction de cette déclaration à travers sa participation à la CCNGO/Éducation 2030, dont la représentante est l’actuelle Présidente Mondiale, Mercedes Mayol Lassalle.

Le 12 novembre lors de la séance de la Commission Éducation, notre représentante Lisbeth Gouin déclarait que :

La petite enfance a été la grande oubliée de la pandémie car on a tendance à penser que l’éducation commence avec la scolarité à 6 ans……. L’omep rappelle que l’enfant est un citoyen dès la naissance et a des droits dès la naissance aussi bien les filles que les garçons”.

Le 13 novembre, Danièle Perruchon a présenté la position de l’OMEP, assurant que :

L’humanité a encore une grande dette envers la petite enfance, avec un accès à une éducation et à une protection inclusive et de qualité. Cela a été accentué par la pandémie de COVID 19”. 

“Il est temps pour nous d’aller de l’avant avec force et espoir en créant une nouvelle réalité pour les enfants.” 

L’OMEP travaille activement pour les Droits de l’enfant dès le départ!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Abonnez-vous à notre Lettre
Page Facebook
Facebook Pagelike Widget
Aller au contenu principal